BOX.e

visuel carré 2019 BOX.e réduit
Tout public à partir de 8 ans

Forme :

BOX.e est un spectacle en déambulation qui jongle entre la réalité et plusieurs dimensions de fiction.

A partir de la lecture d’extraits d’un journal intime anonyme, le public est invité à décider collectivement si son auteur est un garçon ou une fille, ce qui déterminera la distribution des rôles entre comédiens à chaque représentation.

Lieux :

BOX.e se joue à l’intérieur et/ou à l’extérieur, dans l’espace public et dans les lieux atypiques et/ou non dédiés à la représentation théâtrale.

 

En guise de synopsis : Extrait de la note d’intention qu’aurait pu écrire l’équipe artistique dans la fiction

« Nous avions pour projet de créer un spectacle qui s’appellerait « Boxe », sur les rapports entre femmes et hommes. Mais alors que commençaient la période de création collective, nous avons trouvé une boîte, au contenu étonnamment léger, oubliée (ou abandonnée ?) dans un bus. Amusés par la coïncidence entre cette « boîte » et le titre du spectacle, nous avons décidé de l’ouvrir, avant de l’apporter aux objets trouvés. Nous y avons découvert des bouts de papier déchirés portant des écritures manuscrites, provenant apparemment d’un journal intime. Au lieu de travailler au spectacle «Boxe », nous avons alors commencé à jouer aux enquêteurs… et ainsi pu découvrir quelques éléments de l’identité de l’auteur(e) : c’est Kéo, qui doit avoir entre 13 et 15 ans, qui tenait ce journal, apparemment à contre-coeur et à la demande de son psy, que Kéo appelle « Plouc » dans son journal. Ce (ou cette ?) Plouc exigeait que Kéo emmène le journal à chaque séance pour lui en raconter un extrait et s’assurer qu’il était bien tenu. C’est donc probablement au retour d’une de ces séances, que Kéo aurait laissé son journal intime dans un bus. Abandon ? Oubli ? Ou appel à l’aide ? Nous avons réussi à décrypter plusieurs anecdotes de la vie quotidienne de Kéo, plusieurs rêves aussi, mais étonnement aucun de ces éléments ne nous permettait de façon sûre et unanime de déterminer si Kéo est une fille ou un garçon. Peu à peu, nous nous sommes rendus compte que nous étions en train de quitter complètement l’univers de LA boxe, pour aller vers l’histoire qui se cachait peut-être dans cette boîte.

C’est donc pour poursuivre cette enquête au-delà de notre huis-clos à 3 que nous avons changé le titre du spectacle et créé « BOX.e ». Au-delà du quotidien raconté par l’ado, nous avons choisi d’interpréter à notre manière l’un de ses rêves, et sa rencontre avec « Génie » – qui est peut-être inspiré d’un être marginal et désociabilisé que Kéo aurait pu avoir rencontré dans la réalité :

Kéo, en fugue, s’est enfermé(e) dans un lieu clos indéterminé, à l’écart de tous. Et ça fait un certain temps. Contactés par la Centrale, le Génie et sa Lanterne Magique ont pour mission de faire sortir Kéo de cet isolement et de lui redonner goût à la vie en société. Mais même quand on est un génie, la vie n’est pas toujours simple, et sortir de sa lanterne demande quand même une sacrée confiance en soi. S’en suit une rencontre improbable entre l’ado blasé(e) et le génie dépressif qui vont s’entraider malgré eux, lors de 2 voyages, vers l’infiniment grand et l’infiniment petit, avant de peut-être retrouver chacun leur place et leur équilibre, au sein de leur monde et de ses co-habitants. »

Production : Guillaume Fernel administration@arzapar.com

Diffusion : Les Coopagnies

Amélie Payre 06 99 70 66 18 diffusion@lescoopagnies.org

www.lescoopagnies.org

 

Ca BOX(e) dur format bandeau

 

Le spectacle sera un aller-retour entre  plusieurs dimensions, dans une déambulation entre un dedans et un dehors (dans les endroits où cela sera possible).

1ère maquette du spectacle présentée en mars 2018 dans le Réseau des Médiathèques de Plaine Commune, coproducteur du spectacle :

  • Vendredi 16 mars à 10h à la Médiathèque Renaudie à Villetaneuse
  • Mercredi 21 mars à 14h à la médiathèque Persépolis à Saint-Ouen
  • Samedi 24 mars à 16h à la médiathèque Michaux à Aubervilliers
  • Mardi 27 mars à 14h à la médiathèque Elsa Triolet à l’Ile Saint-Denis
  • Jeudi 29 mars à 10h à la médiathèque Aragon à Stains

2e étape prévue en mai 2019 à Aubervilliers (sortie de résidence le 14 mai) et à Stains (médiathèque)

Création collective de et avec :  Anaïs Ancel, Grégory Frontier, Amandine Barbotte et Juliet Coren-Tissot

Conception et mise en scène : J. Coren-Tissot

 

 Dossier à télécharger

Facebooktwittergoogle_pluspinterest