Manifeste du Clown Citoyen

j0i1M7K_ooOylMmod7qMat2R30qyM9l0jtJlQUwWsUkLa Compagnie Arzapar intervient principalement dans l’espace public, sous forme de spectacles ou de déambulations participatives, autour de thèmes en lien avec l’environnement au sens large, le vivre ensemble, et le changement climatique et ses conséquences.

Notre mode d’intervention privilégié : c’est le clown, en tant qu’artisan poétique de lien social entre citoyens de tous âges.

Mais pourquoi le clown ?

Pour le clown, tout est toujours une découverte, une première fois. Mais le clown n’est pas naïf pour autant et sait user de franc-parler quand quelque chose lui parait absurde.

Le clown permet ainsi de questionner et de bousculer ce qui nous parait être des évidences.

Car rien n’est gravé dans le marbre pour le clown, donc tout PEUT changer, et c’est la croyance dans le fait que cela est possible qui le fait avancer, même dans les moments difficiles.

Mais le clown n’est jamais moralisateur, il ressent plus qu’il ne sait et n’a pas de message à délivrer. Son rôle est d’ouvrir des fenêtres, de déverrouiller des portes. Et si celui à qui il s’adresse fait ensuite le choix d’aller plus loin, alors tant mieux ! Le clown nous invite à un autre regard sur nos pratiques quotidiennes. Il nous offre un miroir de ce que nous sommes.

A nous de décider ensuite si nous souhaitons vraiment être ce que ce miroir semble révéler de nous-mêmes…

CCC Grand Palais 1 engie 2

Pourquoi parler de l’urgence sociale et climatique en tant qu’artistes ?

Toutes les thématiques que nous traitons artistiquement – que nous abordons en tant que clowns, auteurs, metteurs en scène, comédiens – sont des thématiques qui nous tiennent à coeur en tant que citoyen-ne-s.
Mais pour la plupart d’entre nous, nous ne sommes pas faits pour être des activistes militants. Trop sensibles pour cela.

Ce qui ne nous empêche pas d’être engagés et ponctuellement subversifs…

Exprimer notre engagement sous des formes artistiques est pour nous d’autant plus vital et urgent : pour ne pas se sentir totalement impuissants face aux injustices et incohérences de notre monde contemporain ; pour trouver des raisons d’espérer ; et surtout pour continuer à diffuser la croyance qu’un autre monde est à construire, ensemble.

Facebooktwittergoogle_pluspinterest