« La Révolte des Minuscules »

(Il est urgent de prendre le temps de vivre)

 

Théâtre en imprégnation collective pour l’espace public –  création mai 2019

il est urgent de prendre le temps de vivre
1ère résidence-chantier en janvier 2018 dans le quartier de la Maladrerie à Aubervilliers (Festival Pas de Quartier!)

La Révolte des Minuscules sera une forme in situ qui sera (re)créée avant chaque représentation, au contact des habitants et des espaces qui nous accueilleront, dans le cadre d’un temps de travail de territoire d’une durée variable, de quelques jours à quelques semaines, en fonction du contexte et du budget disponible. La parole recueillie, ainsi que le rapport à l’espace, les rencontres avec certains habitants, pourront trouver leur place et avoir un espace de restitution au sein de la représentation in situ de La Révolte des Minuscules.

Et si chacun d’entre nous était une pensée, et que nous vivions en fait tous ensemble à l’intérieur d’un grand cerveau, ça donnerait quoi ?

 « L’acte poétique a la capacité de transformer un groupe de gens différents en communau­té possible. En sortant, ils n’ont pas perdus leur solitude mais ils ont reconnu leur lien avec d’autres solitudes. »

F.Cervantès

Création collective du Zèbre à Pois (ZAP), portée par ARZAPAR

Coordination artistique, mise en espace et en jeu : Juliet Coren-Tissot

Coordination scénographie et technique : Alexandre Florent

 

Distribution au sein des membres du collectif ARZAPAR, en fonction du contexte de jeu : Anaïs Ancel, Marc Amyot, Amandine Barbotte, Céline Chocat, Juliet Coren-Tissot, Alexandre Florent, Grégory Frontier, Audrey Vandomme.

Facebooktwittergoogle_pluspinterest